1. Selon vous, dans quel domaine les Canadiens passent-ils à côté d’un avantage financier?

Quel est le coût à long terme de rater l’appariement?

2. Dans vos livres, vous dites qu’il faut considérer sa carrière comme une catégorie d’actifs. Pouvez-vous préciser votre pensée à ce sujet?

Comment ces personnes trouvent-elles le bon équilibre dans la répartition de l’actif de leur portefeuille?

Est-ce que la tolérance au risque d’une personne est susceptible de changer?

Les gens évitent souvent les risques par peur de perdre de l’argent. Mais trop peu de risques pourraient-ils signifier que vous n’atteindrez pas vos objectifs?

Quelle est l’importance de tenir compte de la situation dans son ensemble, au-delà du risque?

3. Si l’un des partenaires cesse de travailler pour s’occuper de ses jeunes enfants ou de ses parents âgés, en quoi cela affecte-t-il le plan financier du couple?

4. Que se passe-t-il si vous commencez plus tard à planifier votre retraite?

5. Comment choisir un planificateur financier avec qui collaborer?

.