Les fonds sont disponibles quand votre enfant en a besoin

Nous faisons en sorte qu’il est plus facile de commencer à épargner pour les études de votre enfant et de cotiser régulièrement. Avec notre aide, vous aurez les fonds dont vous avez besoin, au moment où vous en aurez besoin. Même si votre enfant ne fréquente pas un établissement d’enseignement postsecondaire ou n’utilise pas les fonds, vous avez d’autres options. Par exemple, si vous respectez certaines conditions et que vous avez suffisamment de droits de cotisation à un REER, vous pouvez retirer vos cotisations en franchise d’impôt ou transférer jusqu’à 50 000 $ de gains accumulés dans un REER.

Épargnez à votre rythme

Vous décidez du moment et du montant à verser, sous réserve du plafond de cotisation viager de 50 000 $ par enfant. Vous décidez aussi de la façon dont vous voulez investir vos fonds.

Croissance à l’abri de l’impôt

Les gains s’accumulent à l’abri de l’impôt jusqu’à ce que vous retiriez les fonds. Vous pouvez cotiser jusqu’à concurrence d’un plafond viager de 50 000 $ par enfant, jusqu’à 31 ans après l’ouverture du compte.

Régime flexible

Vous pouvez utiliser les fonds épargnés dans votre REEE pour couvrir diverses dépenses liées aux études postsecondaires de votre enfant. Cela comprend les frais de scolarité, le logement et de nombreux autres coûts.

Cotisations de contrepartie du gouvernement

Le gouvernement verse une cotisation de contrepartie correspondant à 20 % de vos cotisations au REEE, jusqu’à concurrence de 2 500 $ par année. Un maximum viager de 7 200 $ s’applique aux cotisations de contrepartie du gouvernement.

Pour en savoir plussur les subventions et incitatifs provinciaux.