Ayez la cote : comprendre les cotes de crédit

Initialement publié dans MoneySense

Octobre 2012

Une mauvaise cote de crédit peut vous nuire jusqu’à 10 ans

Si vous avez contracté un emprunt ou détenez une marge de crédit ou une carte de crédit, vous possédez un dossier auprès d’une agence d’évaluation du crédit. Ce dossier indique aux éventuels prêteurs votre capacité de rembourser vos dettes. La plupart des Canadiens ont une cote de 650 à 725 points sur 900, explique Scott Hannah, président de la Credit Counselling Society, à Vancouver. Dès que votre cote chute sous la barre des 600 points, les institutions bancaires en tiennent compte. Et cette situation peut être lourde de conséquences : si vous faites un mauvais usage du crédit pendant votre jeunesse, vous pourriez compromettre votre capacité d’emprunter plus tard dans la vie. Voici quelques conseils qui vous aideront à établir une bonne cote de crédit.


Évitez d’entacher votre dossier.
 L’une des pires choses qui puissent vous arriver est que vos factures en souffrance soient transmises à une agence de recouvrement. Votre dossier de crédit en gardera la trace pendant six ans. Un mauvais crédit peut se traduire par des taux d’intérêt accrus, le besoin d’obtenir l’appui d’un endosseur ou un versement initial plus élevé à l’achat d’une maison.


Corrigez les erreurs.
 Tout le monde commet des erreurs, mais des renseignements erronés ou imprécis peuvent entraîner le rejet de vos demandes de crédit. Il peut être utile de vérifier de temps à autre votre dossier de crédit pour vous assurer qu’il reflète bien la réalité.


Payez vos dettes.
 Ne laissez jamais le solde de vos cartes de crédit dépasser 50 % de la somme due. Au pis aller, acquittez le paiement minimal tous les mois, mais tentez idéalement de rembourser la dette dans sa totalité.


Restez à jour.
 Si vous n’effectuez pas vos paiements à temps, par exemple sur votre emprunt hypothécaire, non seulement vous devrez assumer des frais de retard, mais le défaut de paiement sera signalé à une agence d’évaluation du crédit.


Mettez la pédale douce sur le crédit.
La demande ou l’ouverture rapprochées de plusieurs comptes de crédit risque de sonner l’alarme.


Demandez votre cote.
Communiquez avec une agence d’évaluation du crédit canadienne, comme Equifax ou TransUnion, pour obtenir copie de votre dossier de crédit par la poste (sans frais) ou par voie électronique (frais en sus).



Pour commencer