Comment épargner pour votre retraite

Des placements en vue de la retraite vous aideront à vous assurer que vous avez les épargnes et les revenus nécessaires pour vivre confortablement, voyager ou réaliser tous vos rêves, quels qu'ils soient, lorsque vous quitterez le monde du travail.

Vous pouvez économiser de nombreuses manières en vue de la retraite. Compte tenu de leurs avantages fiscaux, les régimes enregistrés d'épargne-retraite (REER) sont l'outil de placement de choix de nombreux Canadiens. Toutefois, des placements non enregistrés et des comptes d’épargne libre d’impôt (CELI) peuvent vous permettre d'économiser davantage que le plafond de cotisation REER auquel vous êtes assujetti.

Le montant maximal que vous pouvez cotiser chaque année à un REER correspond à 18 % de vos revenus admissibles de l'an dernier (jusqu'à concurrence de 24 270 $ pour l'année d'imposition 2014), moins tout facteur d'équivalence applicable, plus toute cotisation à un REER non utilisée des années précédentes et tout facteur de rectification.
 

Quel est le montant dont j'aurai besoin à la retraite?
Un conseiller CIBC peut vous aider à déterminer le montant dont vous aurez besoin. Il vous faut d'abord déterminer le revenu total dont vous aurez besoin à la retraite, estimer vos dépenses annuelles et prendre en compte tout autre facteur.
 

REER et placements non enregistrés dans votre portefeuille
Les REER sont tenus dans un régime enregistré auprès du gouvernement. Les fonds versés dans un REER sont déductibles de votre revenu imposable, sous réserve de certaines limites. Tous les placements enregistrés et fonds qui fructifient à l'abri de l'impôt et ils peuvent être investis dans divers produits de placement. Les placements non enregistrés vous permettent d'économiser plus que le plafond admissible fixé pour votre REER ou votre CELI. Les revenus dégagés par les placements non enregistrés sont imposés durant l'année où ils sont gagnés.
 

Un REER vous permet d'investir dans votre plan de retraite et d'économiser de l'impôt

Autrement dit, un REER est un régime enregistré d'épargne dans lequel vous pouvez accumuler des fonds en vue de la retraite, tout en économisant de l'impôt de deux manières :

1. Économies immédiates sur l'impôt : Les cotisations REER contribuent à réduire votre revenu imposable, ce qui peut se traduire par un remboursement d'impôt que vous pouvez ensuite remettre dans votre REER (sous réserve de droits à cotisation existants) ou utiliser pour régler des dettes.

2. Croissance à l'abri de l'impôt : Les placements dans des REER ont des répercussions bien plus importantes sur votre épargne que les placements non enregistrés, puisque le montant des cotisations REER et les revenus générés demeurent à l'abri de l'impôt, tant que les fonds ne sont pas retirés du régime. N'oubliez pas toutefois que les actifs REER seront imposés au moment de leur retrait du régime selon le taux marginal auquel vous serez alors assujetti.
 

Un REER vous permet d'investir une plus grande partie de votre revenu

Par exemple, si vous êtes dans la fourchette d'imposition de 40 % et que vous épargnez 5 000 $ de votre revenu brut une année, il ne vous restera que 3 000 $ après impôt pour un placement non enregistré. Toutefois, si vous versez ce montant de 5 000 $ dans un REER, le montant intégral fructifiera pour vous.
 

Conseils pour la planification de la retraite

Dans le cadre de la planification de la retraite, vous devez avant tout penser à ce que vous pouvez faire maintenant pour vous permettre d'atteindre vos objectifs personnels et financiers. Pensez à ces conseils pour vous assurer de faire aujourd'hui tout ce que vous pouvez pour jouir d'une retraite plus agréable demain.

  • Ayez un plan de retraite.
  • Utilisez tous vos droits à cotisation au REER.
  • Faites-vous une idée du taux de rendement approximatif de l'ensemble de votre portefeuille de placement.
  • Pensez à un REER du conjoint pour fractionner les revenus et peut-être aussi économiser de l'impôt à la retraite.
     

Conversion de votre REER en revenu
Les règles fiscales exigent que vous convertissiez votre REER en une option de revenu au plus tard à la fin de l'année où vous atteignez l'âge de 71 ans. Vous pouvez le faire de diverses manières. Si vous choisissez un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR), vos placements demeurent à l'abri de l'impôt. Autrement dit, vous ne payez de l'impôt que sur les montants que vous retirez chaque année. De plus, la souplesse d'un FERR vous permet de personnaliser la réception de vos revenus en fonction de vos besoins personnels.



Pour commencer