Évaluer votre plan de retraite

Colin et Évelyne vivent dans une maison centenaire pittoresque à Québec. Colin, qui a 70 ans, a pris sa retraite il y a un an après une fructueuse carrière d'ingénieur-conseil. Évelyne, 66 ans, a pris sa retraite comme enseignante en même temps. Colin n'a pas de régime de retraite d'employeur, mais il a accumulé une importante somme dans son régime enregistré d'épargne-retraite (REER) au fil des ans. Évelyne possède un solide régime de retraite qui lui fournira un revenu à vie garanti.

Et, depuis les 12 mois qu'ils sont à la retraite, ils profitent bien de la vie. Comme ils aiment beaucoup voyager, ils ont passé quatre semaines dans une villa au nord de l'Italie en été, ils ont été en visite deux semaines chez des amis en Colombie-Britannique à l'automne et ils ont fait une croisière d'une semaine dans les Antilles au début de l'année.

Ils seraient réticents à changer leur train de vie, surtout parce qu'ils veulent profiter du fait qu'ils sont actuellement tous deux en bonne santé, mais ils se demandent s'ils dépensent trop. Colin et Évelyne ont pris un rendez-vous avec leur conseiller financier CIBC pour discuter de six questions importantes :


Devons-nous réduire nos dépenses?

Colin et Évelyne ont un plan de retraite écrit qui comprend un budget mensuel. Le problème est qu'ils dépensent plus que prévu et que le rendement de leurs placements ne comble pas la différence. Ils pourraient devoir faire certains compromis ou choix afin de rééquilibrer leur situation financière.
 

Comment pouvons-nous protéger notre épargne?

Deux des principaux problèmes auxquels les retraités peuvent faire face sont la volatilité des marchés et l'inflation. La combinaison d'une prise de risque excessive et d'un repli des marchés peut réduire votre épargne au moment où vous en avez le plus besoin. La combinaison d'une prise de risque insuffisante et d'une inflation peut gruger votre pouvoir d'achat. Colin et Évelyne doivent rencontrer régulièrement leur spécialiste en services financiers afin de maintenir un équilibre optimal entre le risque et le rendement. Ils ont aussi besoin d'aide pour gérer la conversion du REER de Colin en fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) et pour établir un calendrier de versements approprié, puisque Colin aura 71 ans l'an prochain.
 

Comment pouvons-nous parer aux imprévus?

Bien que le couple soit en bonne santé aujourd'hui, Évelyne a eu une alarme récemment : une opacité sur une mammographie qui s'est révélée être bénigne. Ils ont constitué un fonds d'urgence, par lequel ils peuvent obtenir immédiatement de l'argent, et ils envisagent aussi d'acheter de l'assurance pour soins de longue durée. Ils aimeraient aussi en savoir davantage sur la façon de monétiser leur plus important actif — leur résidence principale — dans le cas où ils auraient besoin de fonds supplémentaires.
 

Comment pouvons-nous réduire au minimum nos impôts?

Les retraités ont beaucoup de possibilités de réduire leurs impôts et de maximiser leurs prestations gouvernementales, notamment par le fractionnement de leurs revenus de pension ou l'établissement de retraits appropriés de leur FERR. Colin et Évelyne ont également envisagé de donner immédiatement certains biens, dont leur chalet, à leurs deux enfants, afin d'éliminer de futurs gains en capital imposables. Ils ont besoin d'une stratégie à long terme qui tienne compte de leur situation globale.
 

Comment pouvons-nous mieux gérer nos dettes?

Comme de nombreux retraités, Colin et Évelyne ont encore quelques dettes, à savoir une marge de crédit garantie qui a augmenté à 25 000 $ au fil des ans et des soldes de cartes de crédit totalisant environ 2 500 $. Pour le moment, ils effectuent des versements occasionnels sur leur marge de crédit et maintiennent de faibles soldes sur leurs cartes de crédit. Ils veulent mieux gérer leurs dettes afin de les éliminer le plus rapidement possible.
 

Notre plan successoral est-il complet?

Colin et Évelyne ont chacun un testament et des procurations relatives aux biens et aux soins de la personne, mais ils les ont mis à jour la dernière fois il y a 10 ans, soit bien avant leur départ à la retraite. Ils veulent réexaminer leur plan successoral pour s'assurer qu'il tient bien compte de leur situation actuelle. Ils veulent aussi en discuter avec leurs enfants, car ils savent qu'ils pourraient devoir éventuellement s'en remettre à eux pour gérer certains aspects de leurs finances. Colin et Évelyne veulent aussi être certains que leurs enfants comprennent les raisons de certains legs dans leur testament, mais ils ne savent pas trop comment aborder ce sujet avec eux.
 

De l'abstrait au concret

Maintenant qu'ils sont à la retraite depuis un an, c'est un bon moment pour eux de réévaluer leurs objectifs de retraite et d'établir si leurs priorités ont changé. Par exemple, si les voyages sont leur priorité, ils pourraient envisager de louer leur chalet ou de déménager dans un logement plus petit pour obtenir des fonds supplémentaires.

Après avoir discuté avec eux de diverses options, leur conseiller financier CIBC leur recommande les stratégies suivantes :

Colin et Évelyne souhaitent...

Suggestions du spécialiste en services financiers CIBC

Avantages

Revoir leur budget

Examen de leurs dépenses au moyen d'un outil des flux de trésorerie

Réévaluation de leurs dépenses, détermination de façons de réduire leurs dépenses et choix de mode de vie

Tirer davantage de leur épargne et réduire au minimum leurs impôts

  • Fractionnement du revenu de pension
  • Revues financières annuelles pour discuter de l'utilisation stratégique des CELI ainsi que des régimes enregistrés et non enregistrés, tout en veillant à ce que leur portefeuille conserve des possibilités de croissance afin de contrebalancer l'inflation
  • Établissement d'un calendrier stratégique pour les retraits du FERR
  • Occasion de réduire leur impôt total à payer
  • Rajustements ponctuels de leur répartition de l'actif afin de tenir compte de modifications de leur mode de vie susceptibles d'avoir des conséquences financières
  • Le retrait d'un montant supérieur au minimum peut être avantageux si des revenus supplémentaires (par exemple, par la vente du chalet) sont prévus ultérieurement

Gérer leurs dettes judicieusement

Mise en place d'un programme systématique pour accélérer le paiement de la marge de crédit et des cartes de crédit

Remboursement plus rapide des dettes

  • Parer aux imprévus
  • Assurance pour soins de longue durée
  • Maintien de la marge de crédit sur la valeur nette de la propriété
  • Protection au cas où l'un ou les deux ne peuvent continuer de vivre à la maison
  • Bonne source de fonds en cas d'urgence, avec un taux d'intérêt concurrentiel

Comme Colin et Évelyne l'ont découvert, la retraite est un voyage, pas une destination. Au cours de cette période, ils peuvent devoir ajuster leurs stratégies, mais l'important c'est qu'ils aient une stratégie financière souple qui puisse être modifiée si leurs priorités changent.

Votre conseiller financier CIBC possède toutes les connaissances et l'expérience nécessaires pour vous aider à bien connaître toutes vos sources de revenu, à les équilibrer avec vos dépenses, à concevoir un plan vous garantissant que votre épargne-retraite durera aussi longtemps que vous en aurez besoin et à revoir périodiquement cette stratégie.



Pour commencer