Parlons humidité, qualité de l’air, toiture et économies de coûts!

Vous habitez votre maison actuelle depuis longtemps? Commence-t-elle à montrer des signes d'usure?

S'il s'agissait de ma propriété, voici où j'investirais mon temps et mon argent.
 

Dites adieu à la moisissure

Si votre baignoire et votre douche dégagent une odeur de moisi et que vous avez remarqué de la moisissure au plafond et sur le calfeutrage, vous avez un problème. S'il s'agit seulement d'une question de mauvaise ventilation ou de circulation d'air, il vous suffira de remplacer votre système par un puissant ventilateur d'évacuation mieux adapté, et ce, pour moins de 100 $. Vous soupçonnez la présence de fuites d'eau derrière la douche et la baignoire? Faites appel à un professionnel. Si vous négligez de réparer adéquatement les fuites d'eau dans la salle de bains, vous risquez la catastrophe. Investissez l'argent nécessaire aux réparations et veillez à ce qu'elles soient effectuées correctement, si vous ne voulez pas dépenser deux fois plus que le montant prévu.


Vérifiez les joints d'étanchéité et la qualité de l'air

Si votre budget ne prévoit pas le remplacement des portes et des fenêtres, vous pouvez apporter quelques améliorations en refaisant le calfeutrage de tous les joints d'étanchéité de la maison. J'ai vu des fissures à peine calfeutrées dans certaines propriétés qui auraient pu donner lieu à de la moisissure et entraîné de nombreux effets indésirables. Il y a beaucoup de condensation sur vos fenêtres en hiver? Actionnez le ventilateur de la salle de bains ou faites fonctionner le déshumidificateur, et voyez si la situation s'améliore. Si le problème persiste, envisagez l'installation d'un ventilateur-récupérateur de chaleur (VRC). Dans les maisons dotées d'un chauffage par ventilation forcée, le VRC se branche aux gaines et conduits du système existant. Le VRC évacuera l'air intérieur vers l'extérieur, tout en aspirant et en filtrant de l'air frais pour une diffusion dans toute la maison. Si vous avez une propriété neuve, un VRC vous coûtera entre 1 000 $ et 3 000 $.


N'oubliez pas la cheminée

La toiture semble obtenir toute l'attention, mais il ne faut pas négliger l'importance de la cheminée qui doit être ramonée et inspectée chaque année. Comme la plupart des gens ne grimpent pas sur leur toit pour y jeter un coup d'oil, des problèmes courants, comme des fissures dans les joints de mortier entre les briques ou sur la couronne de la cheminée, peuvent laisser l'eau s'infiltrer et endommager le grenier et les plafonds. Si vous avez un poêle à bois, faites ramoner votre cheminée pour éliminer la créosote et d'autres combustibles qui s'accumulent, afin de prévenir les incendies et les flambées soudaines. N'oubliez pas qu'il se dégage du monoxyde de carbone lorsqu'un combustible brûle. Si votre cheminée présente des fissures, ces émanations mortelles peuvent se frayer un chemin jusque dans votre maison. N'hésitez pas à débourser chaque année les 150 $ nécessaires au ramonage et à l'inspection de votre cheminée par un professionnel, surtout si vous utilisez votre foyer plus de trois fois par semaine l'hiver.


Sortez vos outils pour réaliser des économies

Vous ignorez ce que vous pouvez accomplir vous-même sans débourser un sou? Plutôt que de vous précipiter au magasin pour acheter une nouvelle poignée de porte ou de changer la quincaillerie de la cuisine parce qu'elle branle, armez-vous de votre tournevis et consacrez une heure au resserrement des pentures, des loquets et des poignées d'armoires dans la cuisine ainsi que des boutons dans la salle de bains. Ce sera du temps bien investi qui se traduira par des économies.



Par où commencer

 

Évaluations