Planifiez vos dépenses

Initialement publié dans MoneySense

Besoin d'un rendez-vous? Trouvez un centre bancaire

Mars 2012

Vous pouvez réduire vos coûts d’emprunt en planifiant les dépenses importantes

En planifiant les dépenses importantes, par exemple l’achat d’une propriété ou d’un véhicule ou encore des rénovations, vous êtes certain d’avoir les fonds nécessaires le moment venu. Ainsi, vous n’aurez pas besoin de contracter de façon imprévue un prêt à taux d’intérêt élevé.


Achat d’une propriété

N'oubliez pas qu’une propriété coûte plus que son prix d’achat. Soyez prêt à payer les frais de clôture, par exemple les droits de mutation immobilière et les honoraires du notaire, ainsi que les coûts permanents comme la taxe foncière, l’assurance habitation, les coûts d’entretien et, le cas échéant, les charges de copropriété et les frais d’amélioration domiciliaire. Assurez-vous d’avoir suffisamment de liquidités et de financement pour couvrir tous ces frais. De plus, si c’est votre première maison, vous pourriez envisager d’avoir recours au Régime d’accession à la propriété – REER pour vous aider à mettre de côté la mise de fonds. Ce régime permet aux particuliers admissibles de retirer de leur REER un montant exempt d’impôt allant jusqu’à 25 000 $ pour acheter une propriété.


Achat d’un véhicule

Comme les véhicules ne prennent pas de valeur au fil du temps, il est préférable de les payer comptant, si c’est possible. Quel est le meilleur moyen d’y arriver? « Ouvrez un compte d’épargne quelques années avant le remplacement prévu de votre véhicule, suggère Barb Gardens, conseillère à honoraires à Toronto. Puis, établissez un dépôt automatique mensuel dans ce compte à partir de votre paye. C’est la seule façon d’y parvenir. » Si vous n’avez toujours pas les fonds nécessaires, évaluez les options de prêt. Votre concessionnaire peut vous offrir un prêt, mais vous pourriez obtenir un taux moins élevé et une durée plus avantageuse avec une marge de crédit sur valeur nette de votre propriété.


Rénovations et Entretien Domiciliaires

Essayez de payer les améliorations et l’entretien domiciliaires en argent comptant. Règle générale, vous pouvez prévoir un budget annuel équivalant à 1 % de la valeur de votre propriété. Si vous avez besoin d’emprunter pour couvrir ces dépenses, une marge de crédit sur valeur nette de votre propriété vous offrira sans doute le taux le moins élevé.



Par où commencer