L’année 2020 s’annonce très imprévisible et, comme bon nombre d’entre nous, vous vous demandez peut-être si vous devriez changer votre plan de retraite. Avec les fluctuations des marchés et les changements apportés aux prestations gouvernementales, il serait sans doute rassurant pour vous de revoir vos plans d’avenir. Suivez ces quatre étapes :

Pensez au mode de vie que vous voulez à la retraite

Vos besoins financiers à la retraite dépendront du mode de vie que vous adopterez. Pour savoir si vous devriez modifier votre plan de retraite, regardez d’abord vos priorités. Il se peut même qu’ils aient changé au cours des derniers mois. Accordez-vous la priorité au temps passé en famille, aux voyages ou bien à une passion près de chez vous? Puis, évaluez-en les coûts.

Pour évaluer les revenus dont vous aurez besoin pour maintenir votre mode de vie lorsque vous serez à la retraite, il est souvent plus facile de les définir en pourcentage des revenus que vous avez avant de prendre votre retraite. Pensez-vous que vous pourrez vivre avec 50 % de ce que vous gagnez aujourd’hui, ou aurez-vous besoin de l’intégralité de vos revenus? Votre chiffre magique se situe peut-être entre ces deux pourcentages? Le montant qui vous convient dépendra du mode de vie que vous prévoyez d’adopter et des besoins financiers que vous aurez probablement une fois à la retraite. Si vous tenez compte de vos versements hypothécaires, du soutien que vous accordez à vos enfants et à vos parents et de vos autres obligations, cela vous aidera à déterminer le revenu dont vous aurez besoin.

Constituez-vous un chèque de paie à la retraite 

La plupart des Canadiens disposent de multiples sources de revenus pour se constituer un chèque de paie à la retraite. Le fait de comprendre ce que chacune de ces sources peut vous offrir vous aidera à épargner efficacement et à préparer vos plans en fonction du mode de vie que vous souhaitez adopter. Généralement, les revenus de retraite proviennent surtout de trois sources : les prestations gouvernementales, le régime de retraite de l’employeur et votre épargne personnelle.

Les prestations gouvernementales

Si vous avez travaillé régulièrement au fil des ans, vous avez probablement cotisé au Régime de rentes du Québec (RRQ) ou au Régime de pensions du Canada (RPC). Lorsque vous prendrez votre retraite, vous pourriez commencer à toucher des prestations de ces régimes. Le montant auquel vous aurez droit dépendra des cotisations que vous avez versées et du moment où vous commencerez à percevoir vos prestations.

La plupart des Canadiens commencent à toucher leurs prestations du RPC ou du RRQ à 65 ans. Vous pouvez commencer à recevoir des prestations dès l’âge de 60 ans, mais n’oubliez pas que, si vous commencez à recevoir des prestations avant votre 65e anniversaire de naissance, celles-ci seront moins élevées. Si vous attendez d’avoir 70 ans pour commencer à toucher des prestations, le montant de celles-ci sera plus élevé que si vous aviez commencé à les recevoir à 65 ans.

Par contre, la pension de la Sécurité de la vieillesse (SV) n’est pas liée au travail, et vous pouvez la toucher si vous avez 65 ans ou plus et que vous respectez certaines exigences. La prestation annuelle maximale est d’environ 7 360 $, mais, au-delà d’un certain niveau de revenu annuel, elle est réduite par l’intermédiaire d’un impôt de récupération. À titre d’exemple, si vos revenus en 2020 s’élèvent à plus de 79 054 $, il y a impôt de récupération et la pension de la SV est donc réduite. Si vos revenus s’élèvent à 128 137 $ ou plus, l’impôt de récupération réduit la pension de 100 %.

Pensions de l’employeur

La plupart des grandes sociétés, et même certaines entreprises plus petites, offrent des régimes de retraite à leurs employés. Il peut toutefois s’avérer complexe de comprendre le montant de revenu que votre régime de retraite pourrait vous procurer.

Comme les régimes de retraite des employeurs sont tous différents, cela vaut la peine prendre le temps d’obtenir une estimation précise du revenu que vous procurera votre régime de retraite personnel. Un spécialiste en services financiers peut vous aider dans ce processus d’estimation.

Épargne personnelle

Comme il est possible qu’à la retraite, les prestations gouvernementales et les régimes de retraite ne suffisent pas à couvrir l’ensemble de vos besoins en matière de revenu, il est judicieux d’examiner de quelle façon votre épargne personnelle pourrait vous permettre de combler la différence. L’épargne personnelle peut comprendre votre régime enregistré d’épargne-retraite (REER), que vous devrez convertir en fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) ou en rente avant la fin de l’année où vous atteindrez 71 ans, ainsi que d’autres produits d’épargne et de placement, comme votre compte d’épargne libre d’impôt (CELI). Vos biens immobiliers ou vos participations dans des entreprises pourraient également compléter les liquidités dont vous disposerez.

Dans le cadre du Plan d’intervention du Canada pour répondre à la COVID-19, le gouvernement a également apporté des modifications aux retraits minimaux du FERR pour 2020, ainsi qu’aux mesures fiscales personnelles. Pour en savoir plus, consultez les conseils sur les économies d’impôt de Jamie Golombek.

Comblez les écarts 

Une fois que vous aurez déterminé le montant dont vous aurez besoin à la retraite et le montant que vous aurez à votre disposition, il sera temps de faire le point. Lorsque vous serez à la retraite, votre revenu répondra-t-il à vos besoins ou aurez-vous des lacunes à combler? S’il semble que votre revenu sera inférieur à vos besoins, il existe quelques mesures que vous pouvez prendre : 

Augmentez votre épargne

N’attendez pas qu’il soit trop tard pour vérifier si votre épargne sera suffisante pour répondre à vos besoins. Un plan de placements périodiques peut vous aider à rester discipliné tout en vous offrant de la souplesse. Vous pourriez réaliser des économies en ce moment parce que vous ne voyagez pas autant ou que vous dépensez moins pour vous divertir. Profitez de l’occasion pour épargner en vue de votre retraite!

Revoyez vos objectifs de placement

Évaluez votre tolérance au risque et vos objectifs de placement dans leur ensemble. Vous pourriez être disposé à prendre plus de risques pour une partie de vos actifs et être en mesure d’ajouter plus de placements qui offrent un plus grand potentiel de croissance. 

Prenez votre retraite un peu plus tard

Chaque année où vous reportez votre retraite et touchez des revenus d’emploi constitue une année de moins pendant laquelle vous aurez besoin d’un revenu de retraite et une année de plus pour continuer à épargner. Le fait de repousser votre retraite permet également d’accroître la valeur de la pension versée par votre employeur, ainsi que les prestations de la RRQ ou du RPC. De plus, les Canadiens de plus de 65 ans peuvent continuer à travailler tout en recevant leur pension mensuelle de la Sécurité de la vieillesse. L’impôt de récupération continue toutefois à s’appliquer.

Envisagez de travailler à temps partiel ou d’entamer une seconde carrière

Si vous envisagez une seconde carrière ou si vous souhaitez simplement rester sur le marché du travail, le fait d’avoir un emploi rémunéré une fois à la retraite peut faire une différence importante sur le plan des ressources financières dont vous disposez. Des revenus, même modestes, peuvent aider à combler l’écart.

Élaborez un plan de revenus de retraite

Si vous voulez tirer le maximum de vos prestations, de votre régime de retraite et de votre épargne-retraite, toutes vos sources de revenus doivent fonctionner ensemble. Par exemple, si vous retirez trop de fonds de votre FERR, cela pourrait avoir une incidence sur les prestations de la SV. L’élaboration d’un plan qui tient compte de vos prestations et de vos placements constitue une étape clé du processus de planification de la retraite. De plus, à l’approche de la retraite, le fait de modifier votre stratégie de placement et de tirer parti des changements apportés aux prestations gouvernementales peut vous aider à atteindre vos objectifs en matière d’épargne-retraite, de revenu et de liquidités mensuelles.

La retraite est un moment important de votre vie et le point culminant de plusieurs années de travail. Un spécialiste en services financiers peut vous aider à comprendre vos sources de revenus, à examiner vos relevés de pension et à élaborer un plan de retraite en tenant compte de tous les changements qui ont eu lieu cette année. Contactez-nous dès aujourd’hui!