Les rénovations exigent beaucoup de planification et d’organisation, tant sur le plan de la construction que sur le plan financier, car un investissement d’une telle ampleur a tellement de composantes que vous ne pouvez pas vous permettre de négliger vos finances.
 

Déterminez ce que vous pouvez vous permettre

C’est sans conteste la partie la plus difficile de toute rénovation. La plupart du temps, l’écart entre vos rêves et votre budget est assez considérable. Vous devez donc déterminer quels sont vos moyens réels et comment vous réunirez les sommes nécessaires. Certaines personnes épargnent suffisamment d’argent pour payer leurs rénovations d’emblée, alors que d’autres doivent emprunter une partie des fonds. Si vous avez l’intention d’obtenir un financement pour votre projet, vous constaterez qu’il existe d’excellents produits qui conviennent pour payer des rénovations domiciliaires et, puisque votre maison représente un actif, la plupart des institutions financières vous proposeront diverses options. Toutefois, peu importe votre méthode de financement, vos dépenses totales doivent inclure les intérêts que vous allez payer pendant la durée du prêt. Si vous ne prenez pas en compte le coût d’emprunt, il risque d’altérer considérablement le coût total de vos rénovations.
 

Établissez un budget

Pour éviter de perdre le contrôle de vos rénovations, vous devez prévoir un budget ferme, ce qui est plus facile à dire qu’à faire. Le prix des rénovations peut varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs. Assurez-vous de prendre ces éléments en compte :

  • Liste de souhaits
  • État de la maison
  • Dimensions de la surface à rénover
  • Vos priorités
  • Valeur de la propriété et de celles comparables dans le quartier


Prévoyez un plan d’urgence

Peu importe votre degré de planification, c’est toujours possible (et même écrit dans le ciel) que quelque chose tourne mal. Vous devrez à tout le moins faire face à une quelconque surprise lors des rénovations. Ces « surprises », vous les découvrirez à coup sûr en commençant à arracher le plancher ou à démolir les murs. Et comme elles sont par définition imprévisibles, il est important de toujours avoir un plan d’urgence. Idéalement, vous devriez essayer de réserver une somme supplémentaire équivalant à 25 % de votre budget pour les imprévus; si c’est trop, de 15 à 20 % devrait suffire. N’oubliez pas : si vous n’avez pas les moyens de régler quelques problèmes inattendus, vous ne pouvez pas vous permettre de rénover.
 

Faites le suivi de vos dépenses

Le secret pour éviter de dépasser votre budget par inadvertance est de faire le suivi de vos dépenses tout au long des rénovations. Pour ce faire, je vous propose d’utiliser un logiciel de rénovation ou une bonne vieille feuille de calcul. Inscrivez-y les coûts estimés et réels de la main-d’œuvre, des matériaux, des permis, etc. C’est extrêmement important de noter la différence entre votre estimation et le coût réel et c’est pour cette raison que vous devez noter chaque décision et chaque paiement.
 

Utilisez une application

C’est nettement plus facile de suivre le budget de vos rénovations en utilisant une application bancaire dans votre téléphone. Vous pouvez payer vos factures et virer des fonds à votre entrepreneur ou architecte de n’importe où. Lorsque vous êtes déjà aux prises avec le stress des rénovations, suivre ces conseils pourrait vous simplifier grandement la vie.