Donnez-vous un peu de crédit

Initialement publié dans MoneySense

Juillet 2012

Les cartes de crédit sont si commodes qu’on pourrait difficilement s’en passer. Mais attention : une mauvaise gestion du crédit pourrait entamer votre valeur nette

Pour certains, les cartes de crédit ne sont que de pratiques outils de l’ère moderne. Pour d’autres, ce sont des armes de consommation massive, susceptibles de mettre votre situation financière en péril. Si vous souhaitez assurer votre autonomie financière, vous avez avantage à faire partie du premier camp. En fait, la plupart des conseillers financiers vous le diront : la gestion efficace du crédit est plus importante que l’épargne.

Bien que cela semble contre-intuitif, la richesse ne se mesure pas à la somme de vos épargnes, mais plutôt à votre valeur nette, qui tient compte à la fois de vos dettes et de vos actifs. Vos économies ne vaudront pas grand-chose si vous ne cessez d’accumuler des dettes. « Les gens savent généralement ce qu’ils doivent, mais ils ne comprennent pas tous les détails et ne savent pas toujours que les taux d’intérêt, les paiements minimums et les offres de lancement peuvent avoir des répercussions sur leur dette », indique Darryl Robinson, un conseiller à honoraires de Selkirk, au Manitoba.

Le choix d’une carte adaptée à votre situation est l’un des meilleurs moyens de gérer le crédit. « Vous devez vous poser quelques questions, précise Sheila Walkington, cofondatrice de Money Coaches Canada. Allez-vous payer votre solde chaque mois ? Avez-vous besoin d’assurance auto ou voyage ? Une carte offrant des points ou des rabais vous convient-elle ? »

Pat White, directrice générale du Conseil de crédit du Canada à Toronto, est du même avis. « Vous n’avez besoin que d’une ou de deux cartes de crédit que vous pouvez utiliser partout, dit-elle. Je sais bien que vous recevez de nombreuses offres par la poste ou en magasin, qui vous permettent d’obtenir un certain pourcentage de réduction lorsque vous adhérez à une carte, mais ne cédez pas à l’impulsion. Évaluez plutôt vos besoins réels et la façon dont vous allez utiliser la carte. »

Lorsque vous magasinez une carte de crédit, vous avez généralement le choix entre une carte à faible taux d’intérêt et une carte offrant des récompenses. « Si vous ne réglez pas toujours le solde en entier, voyez quelle carte offre le taux le plus bas », conseille Pat White. Comme le taux d’intérêt des cartes récompenses est généralement de 19 % ou plus, vous risquez de payer plus d’intérêt que la valeur de vos récompenses.

D’un autre côté, si vous acquittez votre solde chaque mois, plusieurs choix s’offrent à vous. Il existe trois types de cartes récompenses : les cartes avec remise en argent, qui vous remettent un « dividende » annuel en liquidités correspondant à un pourcentage de vos dépenses ; les cartes voyages, qui vous octroient des points ou des milles que vous pouvez échanger contre des vols ou d’autres récompenses; et les cartes marchandises au détail, qui vous donnent des points que vous pouvez échanger contre des articles particuliers comme des produits d’épicerie ou de l’essence. « Si vous payez beaucoup de choses avec votre carte et que vous réglez le solde mensuel religieusement, vous pouvez alors choisir la carte qui correspond le mieux à votre style de vie, indique Rick Coyle, un conseiller à honoraires de Kemptville, en Nouvelle-Écosse. Les récompenses peuvent être très intéressantes. »

Par exemple, si vous avez trois enfants, vous aurez peut-être avantage à choisir une carte offrant des points pour des produits d’épicerie. Si vous préférez l’argent comptant, optez pour une carte avec une remise en argent correspondant à un pourcentage de vos dépenses (habituellement de 1 % à 2 %). Il est toujours agréable de recevoir un chèque à la fin de l’année ! Toutefois, lorsque vous faites un achat avec votre carte de crédit, conservez l’argent pour le payer dans un compte d’épargne. Vous aurez ainsi la certitude de pouvoir acquitter votre solde en entier. « Rappelez-vous que les points ne sont qu’une prime », souligne Rob Boulanger, directeur des Credit Counselling Services of Atlantic Canada à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick. « Assurez-vous de ne pas payer vos points à coup de versements d’intérêt. »

Si vous voyagez beaucoup, optez pour une carte qui offre des avantages comme l’assurance pour une voiture de location, l’assurance bagages ou l’assurance annulation gratuite. Ces privilèges peuvent vous faire épargner des centaines, voire des milliers de dollars. « Ces cartes sont fantastiques pour les personnes qui sont bien organisées et qui respectent leur budget, ajoute Rob Boulanger. Ces personnes profitent de nombreux voyages ou hébergements gratuits. »

Dans certains cas, il peut même être avantageux de débourser des frais annuels pour obtenir de meilleures récompenses, surtout si vous dépensez plus de 3 000 $ avec votre carte chaque mois. Par exemple, si votre carte vous accorde une remise en argent de 1 % de vos achats et que vous dépensez 3 000 $ par mois, vous obtiendrez 360 $ à la fin de l’année. Cependant, en payant des frais de 80 $ pour augmenter le pourcentage de remise à 2 %, vous encaisserez 720 $. En déduisant les frais annuels, cela signifie 280 $ de plus qu’avec une carte sans frais. « Faites les calculs et assurez-vous d’en avoir pour votre argent après avoir soustrait les frais », conseille Rob Boulanger.

Vous pouvez augmenter vos récompenses en réglant avec votre carte vos dépenses mensuelles courantes, comme les services publics, l’épicerie et l’essence. Mais, encore une fois, cette approche sera payante seulement si vous remboursez votre solde en entier chaque mois. Certaines cartes offrent également une assurance achats, qui vous permet de remplacer un article s’il est volé ou perdu pendant une certaine période après l’achat (habituellement 90 jours), ou encore une prolongation de garanties, qui prend le relais lorsque la garantie du fabricant expire. « Ces avantages ne semblent pas nécessairement très séduisants, mais ils peuvent se révéler très précieux lorsque vous en avez besoin », précise Janet Freedman, une conseillère à honoraires de Toronto.

Les cartes de crédit vous donnent également des renseignements inestimables sur vos dépenses mensuelles, le tout dans un relevé de compte très concis. Mieux encore, certains relevés regroupent vos dépenses par catégories, ce qui vous permet de voir en un coup d’œil les types de dépenses qui vous coûtent le plus cher. « Si vous devez dépenser davantage, vous pouvez alors le faire en toute connaissance de cause », ajoute Rob Boulanger.

Peu importe la carte que vous choisissez, conservez vos relevés de compte pendant toute une année, car ils vous aideront à suivre et à gérer vos dépenses. Une gestion du crédit efficace est la clé d’une bonne santé financière. Votre conseiller peut vous aider à déterminer la stratégie de crédit la mieux adaptée à votre situation.



Pour commencer