Performance environnementale

La Banque CIBC gère un certain nombre d’indicateurs de performance environnementale et produit des rapports connexes. Nous cherchons toujours des façons de réduire l’effet de nos installations et de nos activités sur l'environnement, en mettant l’accent sur la prévention de la pollution et sur l’utilisation efficace des ressources naturelles.Une nouvelle fenêtre s’affichera dans votre navigateur.

Apprenez-en davantage sur la performance environnementale de la Banque CIBC de 2015 à 2017.
 

Rapports

La Banque CIBC rend compte de sa performance environnementale au moyen de son Rapport annuel sur la responsabilité de l’entrepriseUne nouvelle fenêtre s’affichera dans votre navigateur et d’autres documents accessibles au public.

La Banque CIBC se conforme aux indices Dow Jones Sustainability (DJSI)Une nouvelle fenêtre s’affichera dans votre navigateur depuis 2002 et figure dans l’indice DJSI nord-américain depuis 2005.

Les DJSI suivent la performance financière des entreprises mondiales qui sont classées chefs de file selon des critères économiques, environnementaux et sociaux. Elles servent de points de repère aux investisseurs qui intègrent un aspect de durabilité dans leur portefeuille.

La Banque CIBC répond aux exigences du Carbon Disclosure Project (CDP)Une nouvelle fenêtre s’affichera dans votre navigateur depuis son lancement en 2003.

En 2017, la CIBC a été choisie par Corporate Knights comme l’une des 50 meilleures entreprises citoyennes au CanadaUne nouvelle fenêtre s’affichera dans votre navigateur.. C’est la dixième fois que la Banque figure sur cette liste depuis que le classement annuel a été lancé en 2002.

En 2018, pour la première fois, la Banque CIBC a également obtenu la meilleure place dans le classement des 100 sociétés les plus durables au mondeUne nouvelle fenêtre s’affichera dans votre navigateur., selon Corporate Knights. Elle était accompagnée de seulement trois sociétés canadiennes dont aucune n'était une banque.

La Banque CIBC figure aussi dans plusieurs indices qui visent à aider les clients à intégrer des facteurs liés à l'environnement, à la responsabilité sociale et à la gouvernance, dans leurs processus de prise de décision en matière de placements. Ces indices reconnaissent les sociétés qui manifestent de solides pratiques en matière d'environnement, de responsabilité sociale et de gouvernance.

Liste complète des prix et reconnaissances de la Banque CIBC. 

Changement climatique, énergie et gestion des émissions de gaz à effet de serre (GES)

La Banque CIBC considère que le changement climatique est un important problème environnemental. Les conséquences matérielles de ce phénomène et la réglementation visant à le maîtriser vont avoir une incidence mesurable sur les populations et sur les entreprises partout dans le monde. Par conséquent, nous nous engageons à bien évaluer l’impact du changement climatique sur notre entreprise et à le gérer de façon responsable. Du fait que la Banque est essentiellement un prestataire de services, ses émissions de GES (ou « de carbone ») sont assez faibles. Cependant, un grand nombre de nos clients exploitent des entreprises dont les émissions de GES sont réglementées ou le seront dans un avenir proche. De plus, nous considérons qu’il est possible d’améliorer notre performance en ce qui concerne les émissions de GES liées à nos opérations, à notre chaîne d’approvisionnement et à nos activités. Dans cette optique, la Banque CIBC a commencé à étudier les questions de changement climatique en 2002, et ses efforts ont débouché sur un programme de gestion risque lié au carbone. Ce programme a pour but d’évaluer et de gérer les impacts (favorables et défavorables) du changement climatique et de a réglementation environnementale sur ses activités et celles de ses clients.

Le programme de gestion du risque lié au carbone comporte cinq activités :

1. Gérer les émissions de carbone de l’exploitation de la Banque CIBC (la part du changement climatique qui nous revient)

2. Évaluer les conséquences de la réglementation relative au changement climatique sur le portefeuille de crédit de la Banque

3. Rechercher des occasions d’affaires liées aux marchés du carbone émergents en Amérique du Nord

4. Élaborer des outils qui permettront de dépister le risque lié au changement climatique dans l’évaluation du risque de crédit

5. Évaluer les conséquences matérielles du changement climatique sur les activités et le portefeuille de prêts et de placements de la Banque CIBC

La Banque CIBC cherche des occasions de réduire ses émissions de carbone directes et indirectes à l’échelle de son réseau mondial de plus de 1 100 centres bancaires et bureaux. Nous investissons de façon proactive dans des initiatives qui nous permettront de réduire notre consommation d’énergie et les émissions de carbone qui en découlent.

Nos critères de conception d’immeubles verts, qui tiennent compte de l’efficacité énergétique, sont appliqués aux nouveaux immeubles et aux rénovations dans notre réseau de centres bancaires et nos bureaux. Nous nous engageons à réduire notre incidence sur l’environnement tout en améliorant le confort de nos employés et de nos clients.

Communication d’information sur le carbone et Groupe de travail sur l’information financière relative aux changements climatiques

La Banque CIBC appuie le Groupe de travail sur l’information financière relative aux changements climatiques (Task Force on Climate-related Financial Disclosures), un groupe de travail mondial qui travaille à l’élaboration d’un cadre de divulgation volontaire et cohérent sur les risques financiers liés au climat, à l’intention des sociétés qui doivent fournir de l’information aux investisseurs, aux prêteurs, aux assureurs et à d’autres intervenants.

La Banque CIBC divulgue des renseignements liés aux risques et aux occasions que présente le carbone, y compris par l'intermédiaire du questionnaire annuel du Projet de communication d’information sur le carbone (PDF, 635 ko)  (en anglais seulement), auparavant nommé Carbon Disclosure Project. Notre communication fournit des renseignements sur la façon dont la CIBC gère les risques et saisit les occasions liées au carbone, en offrant par exemple des services financiers verts. Cette communication comporte également de nombreuses recommandations qu’a formulées en juin 2017 le groupe de travail sur les divulgations financières relatives au climat.

Centres de traitement de l'information 

La Banque CIBC n'est ni propriétaire ni exploitant des centres de traitement de l'information primaires. Les activités des centres de traitement de l'information sont imparties à des fournisseurs de services qui utilisent des technologies à haute efficacité. L'indicateur d'efficacité énergétique (PUE) des fournisseurs de service varie de 1,2 à 2. Les fournisseurs de service de la Banque ont fixé des cibles et fait des investissements considérables pour augmenter l'efficacité énergétique de leurs centres de traitement de l'information. Voici des exemples d'initiatives de réduction d'énergie mises en œuvre par ses fournisseurs de services :

  • Utilisation de technologies « à refroidissement naturel »
  • Installation de technologies de gestion thermique
  • Augmentation des températures préréglées pour réduire les besoins de refroidissement
  • Arrêt des appareils de climatisation de la salle des ordinateurs
  • Modification de l'éclairage du centre de traitement de l'information par l'installation de luminaires DEL


Réduction de la consommation de papier et recyclage

À la Banque CIBC, le papier compte parmi nos plus importantes sources de déchets et de retombées environnementales. Nous continuons de trouver des moyens de réduire et d’éliminer l’utilisation du papier là où c’est possible.

Par exemple, nous utilisons l'impression recto verso par défaut, ainsi qu'une technologie d'impression sécurisée, qui requiert une confirmation des utilisateurs avant de procéder à l'impression. De plus, nous veillons à ce que tout le papier utilisé à l'interne, à la grandeur de son réseau de centres bancaires et des immeubles de bureaux soit recueilli, déchiqueté et recyclé de manière sécuritaire. 

En 2017, la Banque CIBC a continué de mettre l'accent sur l'amélioration de ses processus internes afin de les rendre plus efficaces et de réduire sa consommation de papier. Depuis 2015, sa consommation de papier à l’interne a diminué de plus de 22 % par équivalent temps plein.

Nous déployons aussi des efforts de réduction du gaspillage de papier jusqu'à nos clients en leur offrant des services électroniques comme les paiements de factures préautorisés, les virements en ligne, les programmes de dépôt direct, les dépôts électroniques et les services bancaires en ligne et téléphoniques.

Nos applications de services bancaires mobiles permettent à nos plus de 3,1 millions de clients de Services bancaires mobiles d'effectuer des opérations bancaires courantes n'importe où et n'importe quand, en plus de réduire le gaspillage de papier.

Gestion des déchets

En plus de recycler le papier, la Banque CIBC encourage le recyclage des canettes d’aluminium, du verre, du plastique, des matières organiques, des cartouches d’encre et des piles, lorsque des programmes prévus à cette fin existent, dans ses immeubles de bureaux et dans certains centres bancaires. En 2016, la Banque CIBC a mis en œuvre un programme de recyclage de cartouches d'encre dans tous ses centres bancaires. Ce programme a permis de retourner toutes les cartouches d'encre vides pour leur remise à neuf ou leur recyclage.

Mobilier de bureau remis à neuf

La réutilisation du matériel et du mobilier de bureau contribue considérablement à la réduction des déchets.

Depuis de nombreuses années, la Banque CIBC collabore avec son fournisseur d'ameublement pour remettre à neuf et réutiliser le mobilier excédentaire à la grandeur de l'organisation. Les meubles impossibles à réparer sont désassemblés en composantes matérielles individuelles, puis recyclés. Le programme permet de remplacer rapidement des meubles quand cela est nécessaire et de réduire les coûts et la quantité de déchets. En 2017 seulement, la Banque CIBC a détourné plus de 19 000 meubles ou de 882 tonnes de meubles vers des sites d'enfouissement.

Déchets électroniques

Au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni et dans la région de l’Asie-Pacifique, 100 % des appareils électroniques usagés de la CIBC sont donnés, réutilisés, recyclés ou revalorisés.

Lorsque cela est possible, la CIBC redéploie les appareils électroniques usagés dans l'organisation. L’équipement envoyé au recyclage est décomposé en pièces de métal, d'aluminium, de cuivre, de plastique et de verre, puis recyclé, ou bien revalorisé par la transformation en de nouveaux produits novateurs. En 2017, la CIBC a recyclé et combiné plus de 200 000 kilogrammes de cuivre, de métal et de plastique provenant de déchets électroniques.

Renewed Computer Technology (RCT)

La Banque CIBC est l’entreprise qui a le plus contribué au programme de RCT depuis le début de son partenariat avec cet organisme, en 1993.

La Banque donne une partie de ses appareils électroniques usagés à RCT. RCT est un organisme de bienfaisance canadien sans but lucratif qui offre des ordinateurs aux écoles, aux bibliothèques publiques et aux organismes d’enseignement sans but lucratif qui en ont besoin. En Ontario, RCT est autorisé par Industrie Canada à administrer le Programme des ordinateurs pour les écoles, visant à recueillir, à réparer et à remettre à neuf les ordinateurs d’occasion donnés par les administrations publiques et le secteur privé.

En 2017, la Banque CIBC a fait don de plus de 3 600 composantes d’ordinateurs au programme, détournant ainsi des sites d’enfouissement plus de 26 000 kilogrammes de déchets électroniques. Pour l’en féliciter, la RCT, cette même année, a décerné à la Banque CIBC le prestigieux Prix Or pour les accélérateurs de technologie.

TI écologiques

Le groupe TI écologiques CIBC continue d’améliorer notre infrastructure de TI afin d’avoir une incidence positive sur le plan écologique à l’échelle de la Banque CIBC. En vertu de notre Norme d’approvisionnement respectueux de l’environnement, nous avons configuré nos ordinateurs, nos écrans et nos imprimantes de manière à réduire leur consommation énergétique, en plus de diminuer notre production de déchets.

Notre équipe TI continue de déployer des serveurs virtuels qui partagent avec d’autres serveurs des ressources informatiques, notamment de la mémoire et de l’espace disque, ce qui permet ainsi de réduire la consommation d’énergie. À la fin de 2017, on comptait environ 5 500 serveurs virtuels installés à l'échelle mondiale. 

La Banque CIBC encourage activement l’utilisation de réseaux partagés, d’appareils multifonctions écoénergétiques, comme des imprimantes multifonctions (impression, copie, numérisation). Nous encourageons également nos employés et nos services à réutiliser les appareils plutôt que de les renouveler. Depuis le lancement de ce programme, la Banque CIBC a réutilisé plus de 2 100 appareils. En 2016, la Banque CIBC a changé sa police par défaut sur ses postes de travail pour passer à une police plus respectueuse de l'environnement utilisant 15 % moins d'encre à chaque impression selon les estimations. Comportant moins de pixels, cette nouvelle police nécessite ainsi moins d’encre et permet plus de caractères par page, réduisant l'utilisation de papier.

En 2016 et en 2017, la Banque CIBC a mis en œuvre un programme pour analyser et optimiser son parc d'imprimantes actuel dans ses bureaux. Ce programme, qui mettait l'accent sur le fait de réduire le nombre d’imprimantes tout en maintenant les opérations courantes, a permis d'éliminer environ 500 imprimantes. Par conséquent, la Banque CIBC a sensiblement réduit sa consommation de papier et de toner dans ces emplacements.


Voyages professionnels

Quand nos employés doivent se déplacer, nous leur demandons de combiner leurs voyages et réunions afin de réduire leur impact environnemental. Notre Politique sur les déplacements professionnels stipule que les employés devraient, dans la mesure du possible, se déplacer à pied ou à vélo, utiliser le covoiturage, le transport en commun ou le service de navettes des hôtels. Pour réduire la consommation de carburant et les émissions de GES, les employés de la Banque CIBC louent des voitures de petite ou moyenne taille.

Nous encourageons nos employés à éviter les déplacements en utilisant des moyens de communication comme les conférences téléphoniques et les réunions virtuelles.

La Banque CIBC a généralisé l’installation de supports à vélos pour tous les nouveaux centres bancaires. Dans les espaces qu’elle loue, la Banque collabore avec le propriétaire afin que tous les centres bancaires soient équipés de tels supports pour les clients et les employés.

 

Rapport sur la responsabilité de l'entreprise et Énoncé de responsabilité envers le public 2017

À la Banque CIBC, la responsabilité d’entreprise fait partie prenante de notre façon de concevoir notre entreprise et de la gérer. Le Rapport sur la responsabilité de l’entreprise et Énoncé de responsabilité envers le public CIBC 2017 résume notre engagement envers nos parties intéressées et met en évidence nos activités en vue d’améliorer notre contribution sur les plans économique, environnemental, social et de la gouvernance.

Afficher la version interactive de notre rapport

Carbon Disclosure Project (CDP)

Consulter notre réponse à CDP pour 2017 (PDF, 630 ko) (en anglais seulement)