Conseils /

Lisez votre plan d’affaires à voix haute. Posez-vous les questions suivantes : Vous semble-t-il efficace? A-t-il un ton confiant?
Lauren Rabindranath 21 janv. 2021 4 Lecture de

Nous savons que le parcours menant à la nouvelle entreprise ou initiative dont vous rêvez peut être éprouvant, mais il est réalisable. 

Le démarrage d’une entreprise commence par une idée, qui prend vie grâce à un plan d’affaires solide. Votre plan d’affaires, c’est plus qu’un bout de papier ou un exercice de rédaction. C’est une feuille de route qui vous garde concentré sur vos priorités et qui constitue une base de référence pour mesurer vos progrès et atteindre vos objectifs. 

Il ne s’agit pas d’un objet fixe ou définitif. Considérez-le plutôt comme un document évolutif que vous allez réviser et modifier à mesure que votre entreprise va croître, et dont vous allez tirer des leçons. 

Au début, la rédaction de votre plan peut demander beaucoup d’efforts et il est normal de faire plusieurs ébauches. Votre équipe de conseillers peut vous aider dans l’élaboration de votre plan. Celui-ci évoluera à mesure que vous aurez de nouvelles idées, prendrez de nouvelles décisions et en découvrirez davantage sur l’évolution des affaires. 

Votre plan est aussi votre clé d’accès au financement. Que vous souhaitiez financer votre entreprise ou solliciter des investisseurs, l’autre partie voudra voir votre plan avant d’investir. Un langage efficace est essentiel pour bien communiquer votre plan d’affaires aux investisseurs potentiels.

Suivez ces lignes directrices pour commencer à rédiger un plan d’affaires solide qui reflète votre vision et interpelle vos destinataires.

Choses à faire lors de la rédaction d’un plan d’affaires solide

Soyez professionnel, mais simple

En adoptant un ton professionnel lors de la rédaction, vous aidez les investisseurs à apprécier votre vision et à comprendre vos objectifs à court et à long terme. En même temps, il est préférable d’utiliser un langage simple. Visez un contenu qu’un profane peut comprendre. Remplacez le jargon par des verbes actifs. Vous pouvez toujours faire modifier votre version finale par un professionnel.

Faites référence à votre entreprise en utilisant la troisième personne

Écrire à la troisième personne procure une objectivité qui peut être plus convaincante et acceptée par des destinataires comme les banques et les investisseurs. Évitez d’utiliser « nous » ou « je » partout dans votre plan d’affaires. Écrire à la première personne peut sembler trop personnel. N’oubliez pas que c’est un plan d’affaires, et non personnel.

Faites preuve de concision

Fournissez des preuves 

Soyez réaliste 

Perfectionnez-vous par la pratique

Faites preuve d’optimisme

Choses à ne pas faire lors de la rédaction de votre plan d’affaires

Évitez les acronymes et les abréviations

Utilisez des abréviations et des acronymes propres au secteur seulement si c’est nécessaire et s’ils font partie de vos activités. 

Ne présumez pas que le lecteur connaît votre secteur d’activité

Les investisseurs et les conseillers sont là pour vous aider. Permettez-leur de comprendre dans quel secteur d’activité votre entreprise évolue. Fournissez des renseignements détaillés sur votre secteur d’activité afin qu’ils saisissent vos fonctions opérationnelles.

Ne transformez pas votre plan en dissertation

Évitez les recherches approfondies

Ne soyez pas répétitif

N’oubliez pas votre plan


VERSION ORIGINALE ANGLAISE RÉDIGÉE PAR
Lauren Rabindranath

Lauren Rabindranath est rédactrice et conseillère en communications à Toronto. Elle travaille avec des clients de divers secteurs du milieu des affaires. En collaboration avec Services bancaires aux entreprises CIBC, Lauren participe à l’élaboration de contenu pour les plateformes en ligne, elle-même entrepreneure ayant reçu des services personnalisés de la Banque CIBC.

Contactez-nous

Parlez à un expert des services bancaires aux entreprises au moment qui vous convient ou rencontrez-en un dans un centre bancaire près de chez vous.