Rester en bonne forme physique à la retraite peut vous aider à profiter du mode de vie qui vous intéresse en plus de profiter d’autres avantages. En élaborant votre vision de la retraite, pensez à la façon dont vous pouvez y intégrer le maintien d’une bonne santé. Voici quelques idées.

Soyez au fait des avantages

Votre état de santé peut avoir une incidence sur vos perspectives de retraite de multiples façons.

Rester actif et en bonne santé peut réduire le nombre de visites chez le médecin et les besoins en soins médicaux à mesure que l’on avance en âge. Une étude réalisée auprès d’adultes canadiens qui a été publiée dans Preventive Medicine Reports révèle une corrélation entre le mode de vie sédentaire et un risque accru de développer des problèmes de santé, comme le diabète et la cardiopathie.

Certains de ces problèmes de santé liés à un mode de vie moins actif peuvent augmenter la fréquence des visites chez le médecin ou entraîner un recours anticipé à des soins infirmiers de longue durée, lesquels peuvent atteindre un coût moyen variant entre 1 849 $ et 2 641 $Une nouvelle fenêtre s’affichera dans votre navigateur par mois en Ontario. En restant actif, vous retardez le recours à des soins de longue durée et conservez ainsi une plus grande part de votre épargne pour d’autres dépenses liées à la retraite. 

De plus, l’étude suggère qu’un mode de vie actif peut prolonger l’espérance de vie de façon générale, ce qui permet de profiter davantage de la retraite.

Personnalisez votre conditionnement physique à la retraite

En réfléchissant à la façon dont vous gérerez votre état de santé à la retraite, n’oubliez pas de tenir compte du type et du degré d’activité physique que vous souhaitez effectuer, de votre régime alimentaire, des facteurs liés au poids ainsi que de l’avis et des conseils de votre médecin.

Votre plan doit être adapté à vos objectifs, à vos attentes et à vos capacités au fur et à mesure que vous avancez en âge. Par exemple, nous constatons tous une modification de notre endurance ou de notre tonus musculaire avec l’âge. Il est donc judicieux de troquer les activités avec sauts par d’autres sans sauts afin de prévenir les blessures. Vous pourriez aussi avoir à modifier votre alimentation si vous trouvez que certains aliments ne sont plus aussi faciles à digérer qu’auparavant.

À partir de la soixantaine, parlez à votre médecin des types d’activités physiques qui conviennent le mieux à votre mode de vie, à vos besoins et à votre état de santé global. Demandez-lui ce qu’il pense de la possibilité de vous abonner à un centre de conditionnement physique adapté aux retraités, et des cours ou des activités qui vous pourraient vous convenir. Sollicitez son opinion si un nouvel aliment ou de nouvelles activités ou tendances en matière de santé vous intéressent.

Collaborez avec lui afin d’établir des données de référence qui serviront à évaluer votre état de santé. Par exemple, vous pourriez viser une certaine fourchette de poids ou votre médecin pourrait vous indiquer un seuil minimum d’exercice physique à atteindre par jour ou par semaine en fonction de votre âge.

En prévoyant à temps les examens médicaux réguliers et les tests de dépistage adaptés à votre âge, vous faites preuve d’initiative dans la gestion de votre santé. Discutez avec votre médecin des mesures préventives pouvant contribuer à réduire au minimum les risques de développer des problèmes de santé graves plus tard.

Renseignez-vous sur les types de blessures les plus courants que vous pouvez subir en vieillissant pour savoir comment les prévenir. Ce n’est peut-être pas surprenant, mais Statistique CanadaUne nouvelle fenêtre s’affichera dans votre navigateur confirme que les personnes âgées sont plus à risque de faire une chute que tout autre groupe d’âge au pays. Les chutes peuvent entraîner des blessures aux hanches, aux jambes et au dos, ainsi que des douleurs chroniques pouvant nuire à votre capacité de rester actif à la retraite.

Adoptez un mode de vie actif dès maintenant

Il est plus facile de rester actif à la retraite lorsque l’activité physique fait déjà partie de sa routine. Si, à l’heure actuelle, vous ne bougez pas aussi souvent que vous le souhaitez, examinez votre horaire et essayez de changer la situation. Même prévoir de 10 à 15 minutes par jour pour aller marcher dans votre quartier peut vous aider à prendre l’habitude de faire de l’exercice régulièrement.

La technologie peut être d’une grande aide lorsqu’il s’agit de faire de votre condition physique une priorité. Par exemple, vous pouvez plus facilement rester actif et surveiller votre alimentation en faisant le suivi de vos activités et de ce que vous mangez au moyen d’une application. Ce type d’application s’intègre à divers appareils comme les montres intelligentes ou les bouteilles d’eau intelligentes. Ensemble, ces outils dressent un portrait plus complet de votre état de santé.

Adopter de saines habitudes de vie prend du temps, mais plus vous vous y prenez longtemps avant votre retraite, plus elles sont susceptibles de s’enraciner solidement dans votre mode de vie. Si vous apportez de petits changements à votre routine d’entraînement dès la quarantaine ou la cinquantaine, et si vous en faites une priorité dans la planification de votre retraite, vous serez plus susceptible de vivre en bonne santé à 60 ou 70 ans et au-delà.

Lire plus d’articles de notre série intitulée Comment façonner votre vision de la retraite et la concrétiser :

Des femmes sont assises à une table de pique-nique.

PartIE 1

Comment façonner votre vision de la retraite et la concrétiser

Lirel’article intitulé Comment façonner votre vision de la retraite et la concrétiser.

Des retraitées participent à un cours de conditionnement physique.

PARTIE 2

Quel est votre état d’esprit par rapport à la retraite?

Lirel’article sur la façon de se préparer à la transition à la retraite.

Un groupe d’amis partagent un repas.

PARTIE 4

L’importance de rester branché (et comment y arriver)

Liresur l’importance de rester connecté avec la famille et les amis à la retraite.

Un grand-père donne une leçon de piano à son petit-fils

PARTIE 5

Trouver votre raison d’être à la retraite

Lirel’article intitulé Trouver votre raison d’être à la retraite.