Les actions

Même si vous ne prévoyez pas encore acheter d'actions, vous devriez apprendre à connaître le marché boursier. En sachant comment il fonctionne, vous deviendrez un investisseur plus averti, ce qui pourrait vous rapporter à long terme.


Notions de base

Vous connaissez l'expression «Achetez lorsque le cours est faible et vendez lorsque le cours est élevé»? Eh bien, ce n'est pas simplement un cliché. C'est la stratégie fondamentale pour réussir sur le marché boursier.

En achetant une action, vous achetez en réalité une infime partie d'une entreprise. Vous espérez que l'entreprise sera prospère et que le cours de ses actions augmentera au fil du temps de sorte que vous et les autres actionnaires pourrez réaliser un gain lorsque vous les vendrez.

Bien entendu, cela comporte des risques. Si l'entreprise bat de l'aile, alors le cours de l'action dégringole, ce qui risque d'étioler, à la vente des actions, une partie ou la totalité de votre placement.


Faites vos devoirs

Lorsque vous avez des choix à faire, la meilleure solution est de faire des recherches. Pour bien comprendre les notions fondamentales du placement, vous devriez commencer par lire un manuel d'introduction à la planification financière.

Vous devez ensuite commencer à songer au type d'action qui vous intéresse. Pour vous aider à faire un choix, vous pouvez vous laisser guider par vos propres intérêts, suivre un secteur d'activité ou d'affaires donné, ou vous fier aux tendances générales du monde des affaires.

En vous tenant au fait des tendances du marché des affaires, vous aurez un bon cadre de travail pour comprendre le marché. Pour y aller plus précisément, vous devez vous familiariser avec les tableaux de cotes boursières publiés dans le journal.


Lire les tableaux des cotes boursières

À première vue, la section financière du journal risque de vous sembler intimidante. Les caractères sont minuscules et les pages sont noires de chiffres!

Ne vous en faites pas. Il suffit de savoir ce que contiennent les colonnes. D'habitude, une légende située en haut de la première page vous donne quelques définitions.

Voici quelques-uns des termes de base que vous verrez:

  • Pour acheter une action, il faut l'identifier par son symbole boursier, qui se compose habituellement de 2 à 5 lettres et qui figure, dans les tableaux, à côté de la raison sociale de l'entreprise.
  • La rubrique Cours plafond/plancher des 52 dernières semaines vous indique le cours le plus élevé et le cours le plus bas des 52 dernières semaines. Ce sont ces données qui illustrent le mieux la fluctuation moyenne de la fourchette des cours de l'action.
  • Les colonnes Cours plafond et Cours plancher contiennent le cours le plus élevé auquel l'action s'est vendue hier ainsi que son cours de vente le plus bas. Remarque : si vous consultez des données boursières en direct durant les heures de négociation, les cours plafond et plancher affichés sont ceux enregistrés la journée même.
  • Le volume, habituellement exprimé en centaines, représente le nombre d'actions transigées. Un fort volume indique que plusieurs personnes transigent l'action, tandis qu'un faible volume indique que l'action a été peu transigée.
  • La variation vous indique la différence entre le cours de clôture d'aujourd'hui et celui de la journée précédente.
  • Les actions en caractères gras ont affiché un cours de clôture au moins 5 % plus haut ou plus bas que le précédent.
  • Un dividende est une fraction du bénéfice qu'une société distribue chaque année à ses actionnaires au prorata des actions qu'ils détiennent.

Suivre le cheminement des sociétés

Maintenant que vous savez lire les cotes boursières, la prochaine étape est de vous concentrer sur quelques sociétés. Examinez attentivement comment le cours des actions fluctue dans le temps par rapport à des faits réels comme des échos de fusions éventuelles, un nouveau produit ou des mises à pied.

C'est seulement en vous prêtant à cet exercice que vous commencerez vraiment à prendre conscience des tendances et des fluctuations qui confèrent au marché toute sa complexité et que vous saurez si une société donnée représente un bon placement.


Acheter ou ne pas acheter?

Acheter des actions est une décision importante puisque manifestement, cela peut vous coûter cher. Vous payez non seulement pour l'action, mais aussi pour la transaction d'achat, soit le courtier en valeurs mobilières qui se charge d'effectuer la transaction.

Votre choix se résume vraiment au montant d'argent dont vous disposez et au risque que vous avez les moyens d'assumer.


Un mot sur les fonds communs de placement

Pour plus de sécurité, vous pourriez opter pour un fonds commun de placement qui investit dans des actions assez peu risquées et où c'est le gestionnaire du fonds qui prend les décisions de placement. Vous avez toujours la possibilité de suivre le cours de vos actions, mais c'est un professionnel qui se charge d'investir votre argent à votre place.


Ressources

CIBC Wood Gundy

Vous pouvez demander la «Cote rapide» de vos actions, lire quelques rapports de recherche et parcourir le Centre de documentation financière.


 

Évaluations