Sept conseils pour mieux gérer votre argent

C'est bien connu, les liquidités permettent aux affaires d'une PME de tourner rondement. Pour éviter que le moteur de votre entreprise tourne à vide, comparez vos pratiques actuelles aux techniques utilisées par les meilleurs gestionnaires de fonds.

  1. Établissez un budget de trésorerie
  2. Votre budget de trésorerie vous permet de vous assurer que vous pourrez régler sans difficulté toutes vos dépenses en plus de vous aider à gérer vos revenus et vos dépenses de façon proactive.

    Les principales composantes comprennent les prévisions des ventes et des revenus, les rentrées de fonds estimatives, comme les comptes clients, les sorties de fonds estimatives, comme le coût des marchandises vendues, les remboursements de la dette et les dépenses d'exploitation.

    Vous devez absolument garder votre budget à jour et vous assurer qu'il traduit les variations de votre exploitation et de vos plans à l'égard de votre entreprise.
     

  3. Connaissez les sensibilités de vos flux de trésorerie
  4. Il est important de cibler les éléments, comme les prix, les volumes ou les frais généraux, qui influent le plus sur vos flux de trésorerie.

    Ainsi, le coût des marchandises vendues a une incidence considérable sur vos flux de trésorerie, et pourtant il est difficile à modifier. Au même moment, les pressions concurrentielles peuvent vous empêcher d'augmenter les prix.

    Le délai de roulement des stocks et le délai des comptes clients influent aussi sur les flux de trésorerie.
     

  5. Gérez le crédit que vous accordez à vos clients
  6. Divers moyens vous sont offerts d'améliorer la gestion de vos comptes clients.

    La mise en place de politiques de crédit efficaces représente un aspect important de la gestion fructueuse de la trésorerie.

    Vous pouvez aussi chercher des moyens d'inciter vos clients à vous payer plus rapidement. Vous pouvez ainsi accorder des escomptes pour paiements anticipés ou imputer des intérêts aux comptes en souffrance.

    Bien que les frais de retard et les intérêts puissent représenter dans les faits une source de revenu pour votre entreprise, il est important de prendre des mesures de diligence raisonnable. Les paiements extrêmement en retard risquent plutôt de devenir des mauvaises créances et immobiliseront également une partie de votre fonds de roulement.
     

  7. Gardez vos comptes fournisseurs à jour
  8. La révision régulière de votre calendrier de comptes fournisseurs vous permettra de déterminer si vous assurez un suivi adéquat de vos obligations de crédit.

    Il peut être utile de dresser une liste chronologique vous indiquant le montant de vos dettes, vos créanciers et la situation de vos factures (à jour ou en retard).
     

  9. Réduisez vos dépenses
  10. Recherchez des moyens de rationaliser : ainsi, le coût du matériel promotionnel (comme les frais d'impression ou de production) peut-il être réduit sans compromettre la qualité et l'impact?

    Lorsque votre volume d'affaires augmente, vous pouvez faire appel à des employés temporaires, contractuels ou à temps partiel avant de recourir à du personnel à temps plein additionnel.

    Une vérification indépendante peut révéler des problèmes de redondance et d'inefficacité que vous pouvez régler.
     

  11. Utilisez votre crédit de manière efficace
  12. Le choix de la facilité de crédit optimale dépend des conditions entourant votre entreprise, de votre plan d'affaires et des facilités de crédit existantes.

    Par exemple, les prêts à terme conviennent idéalement aux achats d'immobilisations à long terme, tandis que les marges de crédit peuvent combler les besoins de fonds de roulement à court terme ou permettre de profiter d'occasions d'affaires inattendues.
     

  13. Faites travailler les surplus de liquidités de votre entreprise
  14. Évaluez les fonds dont vous auriez besoin pour faire face à une urgence.

    Il vous suffit de revoir l'historique des flux de trésorerie de votre entreprise afin de faire ressortir toute tendance.

    De même, vérifiez comment l'évolution potentielle de l'économie, notamment les mouvements des devises ou des taux d'intérêt, se répercuterait sur vos revenus ou vos dépenses.

    Tout flux de trésorerie excédentaire peut être utilisé pour assurer l'expansion de l'entreprise, régler des dettes ou maintenir votre fonds de roulement à un certain niveau.


Votre conseiller PME CIBC peut vous aider dans tous les domaines de la gestion de la trésorerie à trouver des solutions qui conviennent à votre entreprise.


Savoir comment favoriser un démarrage solide

Donnez le coup d’envoi à votre nouvelle entreprise grâce à des idées de planification et aux conseils d’experts du Programme Démarrage solide PME CIBC.

Pour en savoir plusDécouvrez le Programme Démarrage solide d’entreprise CIBC