Gérer la trésorerie en période de croissance

Pour plusieurs entreprises, la croissance est un indicateur de réussite. L’expansion peut toutefois présenter des écueils, particulièrement au chapitre des mouvements de trésorerie. Une préparation adéquate s’impose donc.


Élaborez un plan d’expansion

Ce plan doit inclure des objectifs à court et à long terme. Indiquez comment, mais aussi pour quelle raison vous comptez prendre de l’expansion. Si votre analyse de rentabilité n’est pas probante une fois sur papier, peut-être devriez-vous mettre vos plans en veilleuse.


Obtenez un financement adéquat

Prévoyez d’abord des fonds pour chacune des étapes d’expansion, notamment des fonds de prévoyance, que vous pourriez puiser à même les bénéfices de l'entreprise, des placements personnels, des prêts et des marges de crédit. Votre plan devrait prévoir un délai raisonnable pour rembourser la créance.


Conservez des marges bénéficiaires

Même si vos revenus globaux augmentent du fait que votre entreprise grandit, cela peut ne pas être à votre avantage si vos marges bénéficiaires diminuent. Ne comptez pas sur des hausses de prix faramineuses pour couvrir la différence, ou vous allez presque à coup sûr perdre des clients.


Agissez au bon moment

Si vous vivez des situations personnelles difficiles ou stressantes, peut-être ne réussirez-vous pas à accorder l’attention soutenue qui est habituellement requise en période de croissance. Tenez aussi compte de la conjoncture de votre secteur d’activité et du comportement de l'économie en général. Il est parfois préférable de mettre vos plans en veilleuse et d'attendre un meilleur moment.

Si vous songez à accroître votre entreprise, discutez des options de financement avec votre conseiller d’entreprise CIBC.


Forfait de croissance d’entreprise CIBC

Que vous souhaitiez élargir votre gamme de produits ou de services, accroître votre capacité ou améliorer la visibilité de votre entreprise, la Banque CIBC peut vous aider à atteindre vos objectifs.

Pour en savoir plusDécouvrez le Forfait de croissance d’entreprise