Le saviez-vous?

En 2018, environ 371 millions d’opérations par Virement Interac représentant plus de 132 milliards $ ont été effectuées au Canada.1


Fraude par interception d’opérations de Virement Interac

La fraude par interception de virements électroniques survient lors d’un virement de fonds entre les comptes bancaires de deux personnes par l’intermédiaire d’une opération de Virement Interac utilisant une adresse de courriel ou un numéro de téléphone. Les fraudeurs intercepteront l’opération en ligne et détourneront les fonds vers un autre compte bancaire.


Comment vous protéger

Les fraudeurs peuvent intercepter les opérations de Virement Interac en accédant au compte de courriel ou au message texte du destinataire et en devinant ou en obtenant la réponse à la question de sécurité. Que vous soyez l’expéditeur ou le destinataire d’une opération de Virement Interac, chacun est responsable de jouer son rôle dans la prévention de la fraude.

Si vous envoyez de l’argent

Ne pas :

  • Inclure la réponse avec la question de sécurité
  • Envoyer la réponse par courriel ou message texte ou par le biais de médias sociaux
  • Utiliser les mêmes questions et réponses pour plusieurs destinataires

À faire :

  • Poser une question de sécurité unique que seuls vous et le destinataire connaîtrez
  • Fournir la réponse au destinataire en utilisant un moyen de communication sûr, comme par appel téléphonique

   

Si vous recevez de l’argent

Ne pas :

  • Créer de mots de passe faciles à deviner pour accéder à vos comptes
  • Dévoiler votre mot de passe à quiconque ou utiliser le même mot de passe pour tous vos comptes
  • Demander à plusieurs expéditeurs d’utiliser la même question de sécurité et la même réponses

À faire :

  • S’inscrire à Dépôt automatique Interac afin que l’argent soit déposé automatiquement dans votre compte sans que vous ayez à répondre à une question de sécurité
  • Créer des mots de passe robustes et uniques pour protéger vos comptes, y compris vos comptes de courriel et de médias sociaux