Une façon toute simple d’économiser : la consolidation de vos factures et de vos dettes

Initialement publié dans MoneySense

Octobre 2012

La consolidation de vos factures et de vos dettes vous aidera à reprendre le contrôle de vos finances tout en réalisant des économies substantielles.

Avouons-le, la vie est loin d’être un long fleuve tranquille. Avec le boulot, les enfants, les amis et les aléas du quotidien, notre horaire est souvent très chargé. Sans compter que nous avons souvent tendance à compliquer inutilement les choses. Les finances personnelles en sont un bon exemple. Étrangement, les gens ont souvent l’impression qu’en répartissant leurs liquidités dans plusieurs comptes, ils auront un meilleur contrôle de la situation. Pourtant, rien n’est moins vrai.

La meilleure façon de maîtriser les cordons de la bourse, c’est de réduire le nombre de comptes et de factures. En consolidant vos comptes, vous faites d’une pierre deux coups : vous simplifiez la gestion quotidienne des finances familiales et vous facilitez l’atteinte de vos objectifs financiers. « Quand on détient de nombreux comptes émis par des institutions financières différentes, cela peut être une source de distraction », affirme Scott Plaskett, planificateur financier et PDG d’Ironshield Financial Planning, à Toronto. « Un peu comme un moustique qui vous tourne autour et qui vous embête tant que vous ne faites pas quelque chose pour l’arrêter. »

En fait, plus le nombre d’institutions financières avec lesquelles vous faites affaire est élevé, plus vous perdez votre temps avec de la paperasserie. Et plus vous avez de documents à gérer, plus vous risquez de faire des erreurs coûteuses, comme payer une facture en retard ou tirer un chèque du mauvais compte, ce qui vous obligera à payer des frais de découvert. « Avec de multiples comptes, il est difficile d’avoir une idée exacte du budget familial », mentionne Diane Dekanic, planificatrice financière certifiée et propriétaire de Financial Health Management, à Calgary. « Vous ne voyez qu’une pièce du casse-tête à la fois, jamais le portrait global. Et vous ne profitez pas de tous les bénéfices de la consolidation, comme des frais plus avantageux, de meilleurs taux d’intérêt pour vos dettes courantes et un meilleur aperçu de votre situation financière, vous permettant de déterminer si vous atteignez vraiment vos objectifs. »

La façon la plus simple de démarrer le processus de consolidation est de réduire le nombre de vos comptes bancaires, surtout s’ils sont émis par différentes institutions financières. Limitez-vous à une seule institution, celle qui se trouve le plus près de votre domicile ou de votre travail. La plupart des couples n’ont besoin que de trois comptes bancaires : un compte conjoint pour les dépenses du ménage comme l’hypothèque, les taxes foncières ou le loyer, un compte d’épargne conjoint pour le transfert automatique de l’argent dans les CELI ou les REER, et un compte pour les dépenses quotidiennes accessible par guichet automatique. C’est tout. La simplicité est la clé : cela vous aidera à faire le suivi de vos dépenses et à réduire les honoraires, frais d’administration et autres coûts.

Avant de choisir un compte, il est important de s’informer un peu. Devrez-vous payer des frais de gestion mensuels ? Faut-il maintenir un solde minimal pour éviter les frais ? Le paiement des factures en ligne est-il gratuit ? Pouvez-vous accéder facilement à un guichet automatique ? Vous aurez déniché le bon compte quand toutes les réponses vous donneront satisfaction.

Utilisez la même démarche pour vos comptes d’investissement. Par exemple, si vous êtes du genre à vous ruer à la banque à la fin de février pour contribuer à votre REER, il y a de fortes chances que vous déteniez des REER de différentes banques, composés des fonds communs de placement qui étaient populaires lors de l’achat. « Si vous avez 200 000 $ ou moins, vous gagnerez à regrouper vos REER, CELI et autres placements à la même institution financière, indique Diane Dekanic. Cela vous permet d’avoir un aperçu global de la situation et d’éviter les chevauchements. Si tous vos comptes sont dispersés, vous ne saurez pas vraiment quelle est la répartition de vos actifs. Votre rendement en souffrira, et votre taux de frustration augmentera. »

En concentrant tous vos placements dans une seule institution financière, vous pourrez également développer de bonnes relations avec votre conseiller, qui aura une vue d’ensemble de votre situation financière. Cela facilite le suivi de votre rendement annuel et vous permet de prendre de meilleures décisions. « Il sera ensuite plus rapide et facile de discuter avec votre conseiller des changements que vous souhaitez apporter, ajoute Diane Dekanic. Puis, tout ce que vous aurez à faire, c’est de le rencontrer une fois par année pour calculer le rendement et les frais. »

La consolidation de vos comptes vous aidera aussi à mieux gérer vos dettes. Si vous avez de la difficulté à effectuer vos paiements mensuels, que vous n’avez aucune idée de l’ampleur de votre endettement et que vous dormez mal la nuit, il est sans doute temps d’envisager un prêt de consolidation de dettes. En regroupant tout ce que vous devez dans un seul prêt, vous pourrez réduire le taux d’intérêt, mieux suivre vos dettes et les rembourser plus rapidement avec un seul paiement mensuel. « Si vous pouvez rembourser toutes vos dettes en effectuant un seul versement mensuel et en profitant d’un taux raisonnable, n’hésitez pas », affirme Debbie Gillis, conseillère en crédit chez K3C Credit Counselling à Kingston, en Ontario. « Le fait de payer cette dette tous les mois, de manière ponctuelle, pendant un an ou plus sans demander de nouveau crédit vous aidera également à rétablir votre cote de crédit. »

Mais, rappelez-vous, cette stratégie ne peut fonctionner que si vous souhaitez vraiment briser le cycle de l’endettement. Au bout du compte, la consolidation de dettes n’est qu’un moyen de parvenir à vos fins. « Ne vous contez pas d’histoire, dit Debbie Gillis. Vos dettes ne disparaissent pas ; vous les restructurez. C’est toutefois une excellente façon de les rembourser plus rapidement si vous gardez le cap. »

Pour y arriver, envisagez de réduire les dépenses facultatives, comme les repas au restaurant et les voyages, et de consolider certaines factures pour économiser. Par exemple, en regroupant des services comme le téléphone, la télévision et Internet, vous pourriez diminuer votre paiement mensuel. Pensez aussi à faire appel à une seule compagnie pour vos assurances habitation et automobile, ce qui pourrait vous faire économiser jusqu’à 15 % sur vos primes. De plus, pour les couples, les assurances devraient être aux noms des deux conjoints. « Les couples présentent moins de risques pour les assureurs, car si l’un des deux perd son emploi, l’autre continuera à générer un revenu », mentionne Heather Franklin, planificatrice financière certifiée de Toronto. « C’est ce que j’ai conseillé à un des mes amis qui était marié : le couple a économisé 1 000 $ sur leurs primes d’assurance. »

Pour en savoir plus sur la consolidation et l’argent que vous pourriez épargner, consultez votre conseiller financier.


CONSOLIDATION : LISTE DE VÉRIFICATION

En consolidant les comptes et les prêts suivants et en réduisant le nombre de vos fournisseurs, vous pouvez économiser sur les frais tout en vous simplifiant la vie. « Faites preuve de patience », conseille Debbie Gillis, conseillère en crédit de Kingston, en Ontario. « Cela prend du temps, mais vous y parviendrez. » Servez-vous de la liste suivante dans le cadre de votre planification financière et cochez les éléments lorsque vous les aurez consolidés.

  • Comptes de banque (chèques, épargne)
  • Comptes d’investissement
  • Prêts-auto
  • Dettes de carte de crédit
  • Prêts étudiants
  • Téléphone/télévision/service Internet
  • Assurance habitation/automobile


Pour commencer