Constituer un fonds d’urgence

Comment préparer financièrement votre famille aux temps difficiles

Que se passerait-il si ces temps difficiles en prévision desquels vous épargnez commençaient aujourd’hui? Que vous gagniez 30 000 $ ou 300 000 $ par année, vous devriez avoir un fonds d’urgence, c’est-à-dire une réserve d’argent qui ne sert qu’en cas d’imprévu, par exemple si votre ménage doit engager une dépense importante comme le remplacement du toit ou si vous devez composer avec une insuffisance de revenu suite à une maladie ou d’une perte d’emploi. Sans fonds d’urgence, vous pourriez être obligé de prendre des mesures extrêmes pour joindre les deux bouts. Heureusement, vous pouvez éviter cette situation en faisant preuve de prévoyance au moment d’établir votre budget.


Faites le calcul

Pour être suffisant, un fonds d’urgence devrait vous permettre de subvenir à vos besoins pendant trois à six mois sans revenu. Si vous et votre conjoint travaillez tous les deux et n’avez personne à votre charge, une réserve pour trois mois devrait suffire. Par contre, prévoyez un fonds pour six mois si votre famille compte sur votre seul revenu, si vous avez des personnes à votre charge ou encore si vous devez payer des frais de scolarité ou effectuer des versements hypothécaires ou d’autres paiements mensuels fixes importants.


Faites une liste

Additionnez vos dépenses mensuelles. Certaines dépenses vont de soi : nourriture, loyer ou versements hypothécaires, services publics, téléphone et versement sur votre prêt-auto. Mais n’oubliez pas les dépenses moins évidentes : essence, câble, cartes de crédit et autres paiements qui ne vous viennent pas nécessairement tout de suite à l’esprit. Multipliez cette somme par le nombre de mois que vous prévoyez être sans revenu.


Constituez votre réserve

Votre fonds d’urgence devrait faire l’objet d’un placement prudent auquel vous avez accès en tout temps, par exemple un compte d’épargne ou un fonds marché monétaire. Vous avez besoin de stabilité et d’accessibilité, et non d’un rendement élevé. Rappelez-vous qu’un CPG n’est pas le véhicule idéal pour un fonds d’urgence.

Pour établir votre fonds d’urgence, faites des versements périodiques dans le compte choisi, comme vous le faites pour votre REER. Chaque dollar compte. Toutefois, ne constituez pas votre fonds d’urgence au détriment de votre épargne-retraite. Vous gagnerez à contribuer à ces deux types de placement. Et n’oubliez pas que vous n’êtes jamais trop vieux pour commencer à épargner en prévision d’une crise personnelle. Elle peut survenir à tout âge.


Ne touchez pas à votre pécule

Au besoin, retirer votre REER peut sembler logique; après tout, c’est votre argent. Mais cela pourrait vous faire plus de tort que de bien. Pour commencer, vous perdrez l’avantage de l’intérêt composé, soit la possibilité pour votre capital et votre intérêt de croître de façon exponentielle. De plus, lorsque vous rembourserez votre REER, vous remplacerez de l’argent avant impôts par de l’argent après impôts : vous serez désavantagé.

Établir un fonds d’urgence est l’une des façons les plus simples et les plus importantes de vous protéger financièrement, vous et votre famille. Si un jour vous avez des problèmes de plomberie et que votre sous-sol est inondé, si vous tombez malade ou si vous perdez votre emploi, un fonds d’urgence pourrait vous tirer d’affaire. Planifiez donc judicieusement. En temps de détresse vous serez heureux de l’avoir fait.


Outils et liens connexes


Pour commencer