1. Établissez la somme dont vous aurez besoin

Tout comme dans le cas du REER, la croissance des placements détenus dans votre FERR est soumise à une imposition différée. Plus vous les garderez longtemps dans le régime et plus ils pourront croître.

 

2. Faites attention aux impôts

 


3. Familiarisez-vous avec l’incidence de votre revenu sur les prestations du gouvernement

 

4. Choisissez la bonne répartition de vos placements

 

5. Prenez en considération les droits qui seront appliqués à votre succession