Pour les couples comme Dave Forsman et sa femme Bobbi, la retraite est le début d’un magnifique troisième acte, rempli de voyages et de nouvelles possibilités. Au cours des deux dernières années, ce couple à la retraite a passé ses journées sur son chalutier bien-aimé, le Lady Liberty.

Les Forsman illustrent une autre approche envers la retraite. Au lieu de passer leur vie dans la maison familiale ou de déménager dans une copropriété plus petite, les personnes plus aventureuses suivent d’autres voies lorsqu’elles cessent de travailler à temps plein, qu’il s’agisse de naviguer en haute mer ou de vagabonder dans les hautes plaines à bord d’un véhicule récréatif.

Les Forsman se sont rencontrés il y a 40 ans, sur l’eau. En 2009, ils ont acheté le Lady Liberty, un chalutier Pilgrim de 40 pieds, et décidé d’y vivre à temps plein une fois à la retraite, à l’âge de 62 ans. Dave avait donc cinq ans afin de préparer l’embarcation, et eux-mêmes, pour leur aventure.

« Nous avons planifié et épargné pour nous assurer de n’avoir aucune facture au moment de la retraite. Les deux voitures, la maison et le bateau étaient payés, explique Dave Forsman. Nos pensions paient environ deux tiers de notre salaire régulier et, en combinaison avec les prestations gouvernementales, la planification financière nous a aidés à avoir un mode de vie que nous aimons. »

Les avantages d’une retraite sur la mer sont la liberté et la variété, poursuit-il. Au gré des jours, ils ont accosté dans tous les ports qui les intéressaient le long de la côte Est, nouant de nouvelles amitiés ou renouant avec de vieilles connaissances.

Voyagez léger

Il y a des inconvénients à ce mode de vie, prévient-il. Même dans leur bateau-maison, relativement spacieux, ils sont à l’étroit. Vous devrez vous défaire de la plupart de vos possessions avant la retraite. M. Forsman affirme que de nombreux couples ne quittent jamais le quai, car leur bateau est alourdi par le poids d’une trop grande quantité d’objets.

Certains de ces conseils valent aussi pour les retraités qui partent sur la route. Les personnes qui préfèrent garder leurs pieds sur la terre ferme peuvent opter pour un véhicule récréatif au lieu d’un bateau. Vivre à temps plein dans un véhicule récréatif peut représenter une période heureuse pour les retraités, mais l’espace peut y être encore plus restreint, affirme Margo Armstrong, une adepte de longue date de la vie en VR et auteure d’un blogue de conseils.

Pour les nouveaux adeptes de la vie en VR, le plus gros défi consiste à laisser des choses de côté, avertit-elle. « La surcharge du véhicule récréatif est la principale cause des accidents sur la route. »

Connaissez votre moyen de transport

Choisir soigneusement son véhicule, que ce soit pour la route ou la mer, est également vital. L’achat au comptant d’un VR plus vieux, de bonne qualité, pourrait être le meilleur choix, soutient Mme Armstrong. Oubliez le prêt hypothécaire sur 20 ans pour acheter un nouveau VR, conseille-t-elle; les nouveaux VR vieillissent rapidement et pourraient tomber en ruines au bout de six ans.

« Si vous envisagez de voyager souvent, optez pour une autocaravane. Si vous projetez de demeurer au même endroit pendant une saison, choisissez une caravane à sellette », ajoute-t-elle. Contrairement à une autocaravane, qui possède son propre moteur et sa propre cabine de conduite, une caravane s’arrime à l’arrière d’un véhicule et est tirée comme une remorque. Peu importe votre choix, faites inspecter le véhicule avant de l’acheter, note-t-elle. Après tout, il s’agit de votre nouvelle maison.

Idéalement, vous posséderez de l’expérience quant à votre nouvelle demeure mobile avant de faire le grand saut. Même si le prix d’un VR ou d’un bateau peut être moins élevé que le prix moyen d’une maison, vous devrez tenir compte des coûts additionnels comme l’essence, l’entretien et l’hébergement de nuit. Un terrain dans un parc pour véhicules récréatifs peut coûter 500 $ par mois. Quant aux bateaux, les postes d’amarrage peuvent représenter le double de ce prix.

Planifiez soigneusement

Les retraités qui optent pour un mode de vie axé sur les voyages devraient planifier un calendrier qui correspond à leur degré de confiance. Les nouveaux adeptes voudront se donner le temps de s’accoutumer à la route ou à l’eau, ce qui signifie planifier et rendre les choses prévisibles.

« Soyez organisé, faites vos recherches et planifiez vos six premiers mois. Vous aurez ainsi un sentiment de sécurité jusqu’à ce que vous appreniez par l’expérience », explique Margo, ajoutant que les voyageurs devraient limiter leur trajet à un maximum d’environ 480 km par jour. Conduire peut être épuisant, spécialement pour ceux qui ne sont pas habitués à vivre à temps plein sur la route, et le fait de garder les distances relativement courtes aidera à éviter la fatigue. « Réservez votre site dans un parc de VR pour le plus de temps possible pendant les six premiers mois. Ce n’est pas le moment d’être spontané pendant cette période initiale, sauf si vous visitez des amis qui ont des branchements pour VR. »

Les Forsman envisagent aussi attentivement les endroits où amarrer leur bateau, en étant frugaux à l’occasion pour pouvoir se payer de petits luxes pour les choses qui comptent.

« La plupart de nos repas sont cuisinés sur le bateau, affirme Dave. Mais nous dépensons de l’argent pour rester dans des marinas lorsque nous voyageons, au lieu de nous ancrer plusieurs nuits, et nous gardons le bateau dans une marina relativement belle et qui est un lieu sûr pendant la saison des ouragans, dans une communauté protégée. »

Les Forsman ralentissent un peu le rythme. Pour éviter les mauvaises conditions météorologiques, comme esquiver les ouragans, ils sont en train d’acheter une copropriété en Floride, où ils vivront six mois par année. Cela montre l’importance de la planification financière à long terme au début de vos voyages pendant la retraite. Vous ne savez jamais quand la santé, un changement de circonstance ou seulement le besoin d’un répit vont vous amener à vouloir demeurer dans un domicile un peu plus fixe. Assurez-vous que votre plan de retraite vous laisse des options.

Si vous avez le goût de l’aventure, ces modes de vie méritent réflexion. Assurez-vous de choisir judicieusement votre nouvelle demeure mobile et d’acquérir les aptitudes pour la manœuvrer et l’entretenir. L’acquisition d’un peu de connaissances avant la retraite sera précieuse une fois que vous aurez commencé votre aventure.