Comment mes placements se sont-ils comportés, par rapport au marché? C’est une question que la plupart d’entre nous se posent. Nous avons pris l’habitude d'évaluer nos rendements de placement en les comparant à ceux d’un indice de référence, comme le S&P 500 (qui représente le marché boursier américain général) ou l’indice composé S&P/TSX (qui représente le marché boursier canadien). De nombreux investisseurs comparent aussi les rendements de leurs placements à ceux de leurs amis ou voisins. En quoi cela vous aide-t-il à déterminer si vous êtes en bonne voie de réaliser vos objectifs?

 

Qu’est-ce que le placement fondé sur les objectifs?

Le placement fondé sur les objectifs est une approche personnalisée, qui détermine votre stratégie de placement en fonction de vos objectifs personnels et financiers. C’est un état d’esprit qui gagne en popularité et qui consiste à gérer vos placements en fonction de vos objectifs personnels, qu’il s’agisse de partir à la retraite à un certain âge tout en ayant un certain train de vie, de financer les études postsecondaires des enfants, d’épargner en vue des prochaines vacances ou toutes ces réponses.

Quand vous saurez exactement à quoi l’argent est destiné, le temps nécessaire pour atteindre ces objectifs et votre tolérance au risque, vous pourrez construire votre portefeuille de placements en conséquence.

Avec le placement fondé sur les objectifs, il est crucial d’avoir des conversations franches avec votre conseiller sur la finalité de l’argent, afin de définir vos objectifs. Par exemple, la retraite peut être la raison de votre décision d’épargner, mais ce qui distingue le placement fondé sur les objectifs, ce sont les détails comme votre âge idéal pour la retraite, le coût du mode de vie que vous souhaitez, votre intention de continuer à travailler ou non à temps partiel, l’endroit où vous vivrez et l’héritage que vous souhaitez laisser.

« Un conseiller peut jouer le rôle d’un coach ou d’une caisse de résonance, pour vous aider à réfléchir à vos objectifs, à formuler et quantifier chacun d’eux, puis à élaborer un plan pour les réaliser », explique David Nicholson, vice-président, Service impérial, Banque CIBC.

Un conseiller peut aussi encadrer vos comportements, par exemple en vous empêchant de prendre des décisions hâtives ou contreproductives, comme acheter à prix fort et vendre à bas prix, lorsque les marchés sont en proie à la volatilité.

 

Comment évaluer le rendement et la réussite?

Le placement fondé sur les objectifs se distingue également par la façon dont le rendement et l’atteinte des objectifs sont mesurés. C’est la probabilité d’atteindre ou non un objectif absolu qui devient l’indicateur clé, pas le fait de surpasser le marché. La réussite, c’est « le fait d’être en bonne voie d’atteindre vos objectifs », affirme M. Nicholson.

Par exemple, si vous épargnez en vue de la retraite et que le marché perd 15 %, mais que votre portefeuille ne perd que 10 %, on considère généralement que vos placements ont surpassé le marché. Toutefois, un rendement négatif si près de la retraite vous éloigne de vos objectifs au lieu de vous en rapprocher. La protection contre les baisses est peut-être plus importante qu’un rendement supérieur à celui du marché, quand on approche de la retraite. Le placement fondé sur les objectifs met l’accent sur vous et non sur les marchés dans leur ensemble.

 

Compartimenter votre épargne

Le placement fondé sur les objectifs vous permet de vous appuyer sur la « comptabilité mentale » pour répartir votre argent dans des compartiments distincts. C’est d’autant plus facile quand on possède différents comptes. Par exemple, si vous épargnez en vue des études universitaires ou collégiales de vos enfants, vous pouvez utiliser un régime enregistré d’épargne-études (REEE), qui comprendra divers placements comme des actions, des obligations et des liquidités, qui conviennent le mieux à cet objectif, compte tenu du temps dont vous disposez pour le réaliser.

Parallèlement à cela, vous pouvez utiliser un régime enregistré d’épargne-retraite (REER) pour mettre de l’argent de côté en vue de la retraite en choisissant une répartition de l’actif différente pour atteindre un objectif à plus long terme.

De plus, cette approche de placement vous oblige à réfléchir à la globalité de vos finances.

« Nous créons de la valeur en comprenant vraiment les objectifs de nos clients et en construisant non seulement leur portefeuille de placements, mais aussi l’ensemble de leurs finances », affirme M. Nicholson.

Là encore, un conseiller peut vous aider à éviter les décisions émotionnelles en prenant du recul par rapport aux nouvelles de dernière minute et en examinant votre portefeuille pour décider si vous devez garder le cap. Cette approche de placement fait le lien entre vos objectifs de placement et l’ensemble de votre stratégie financière.

 

Est-ce une bonne approche pour vous?

« Le placement fondé sur les objectifs s’appuie sur des conversations approfondies, qui visent à déterminer ce qui est important pour vous, aujourd’hui et plus tard, explique M. Nicholson. Sur la base de ces renseignements, un conseiller peut vous aider à trouver les solutions de placement appropriées et la stratégie qui correspond à vos objectifs. » Après tout, qui n’apprécie pas une bonne conversation?